Produits artisanaux locaux

Depuis des temps immémoriaux, les Gozitains portent en eux un esprit de survie très puissant. Bien souvent, ils se sont retrouvés tributaires de l’habileté de leurs propres artisans pour pouvoir vivre sur une île isolée du reste du monde connu. Les Arabes ont introduit le coton à Malte vers 870, ainsi que leur expertise en tissage et en teinture. À l’époque des Chevaliers, les draps en coton étaient très recherchés en Europe. La taille de pierre constitue un autre artisanat pratiqué depuis des siècles. L’observation des églises et des maisons de Gozo révèle un artisanat qui a produit des œuvres d’art hautement appréciées.

Malgré l’émigration massive des années 50 et 60 et l’introduction de tendances et accessibilités modernes auxquelles nous sommes aujourd’hui habitués, de nombreux artisanats traditionnels ont survécu. Ces savoir-faire ont été transmis d’une génération à l’autre. Les produits artisanaux qui il y a un demi-siècle trouvaient une utilisation pratique dans la vie quotidienne ont progressivement commencé à s’adapter à une nouvelle réalité dans le secteur touristique friand de marchandises fabriquées à la main à Gozo. Ces produits – cadeaux et souvenirs idéaux de Gozo – sont maintenant considérés comme des objets d’art…

Le village de Ta` Dbiegi à Għarb rassemble des ateliers où sont fabriquées et vendues des créations artisanales. Les visiteurs y trouveront des poteries fabriquées à la main, du verre soufflé à la bouche, des produits en cuir, des pâtisseries traditionnelles, de la dentelle de Gozo et des filigranes argentés. Partez à la découverte de l’artisanat local en flânant sur l’île dans de minuscules allées et de petits ateliers de village, où vous pourrez découvrir des trésors cachés tels que de magnifiques artefacts reflétant à la perfection les couleurs et l’inspiration locales. Une expérience unique pour toute personne désireuse de repartir chez elle avec un produit local authentique… par exemple la dentelle. La fabrication de la dentelle est fascinante à observer. Le motif est dessiné sur du parchemin et les trous sont percés de façon à indiquer l’emplacement exact des épingles pour permettre de travailler les fils de dentelle. Il est encore possible de nos jours de croiser des dentelliers dans les rues des villages, surtout l’été lorsque même les artisans sortent pour tenter d’attraper une brise dehors. On utilise encore de la dentelle intriquée dans des costumes de haute couture qui jouissent d’une reconnaissance et d’une admiration internationales.

Les habiletés gozitaines se laissent découvrir non seulement avec les yeux, mais également avec les papilles. Le choix est vaste – essayez donc le miel de thym gozitain, le fromage de chèvre au poivre – le Gbejniet, le nougat, ou bien encore les imbattables en-cas maltais appelés pastizzi; l’huile d’olive de Gozo, une bouteille d’excellent vin ou une bière artisanale unique en son genre sur les îles…

Gozo, découvrez-la à votre façon.