Tour de Dwejra

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

La tour de Dwejra fut érigée en 1652 sous le règne du Grand maître Lascaris pour garder la côte de Dwejra jusque-là restée sans défense. Elle était également utilisée pour contrôler l’accès au Rocher aux champignons (connu également sous le nom de « Il-Ġebla tal-Ġeneral », ou rocher du Général), en empêchant toute personne non autorisée par l’ordre de Saint-Jean de ramasser le fameux « Fungus melitensis » (champignon maltais) – auquel on prêtait à tort des propriétés médicinales uniques. Le « champignon » était alors si précieux qu’en 1744, le Grand maître fit lisser le périmètre du rocher pour rendre plus difficile l’escalade prohibée. Toute personne prise en train de voler la plante était condamnée à mort ou bien aux galères de l’Ordre à perpétuité!

La tour de Dwejra était armée de 3 canons de 6 livres et de 2 canons à pivot (spingardi). Le Capo Mastro (commandant de détachement) était un bombardier assisté par un aggiuntante, tandis que trois autres hommes armés assuraient une garde permanente la nuit. Bien que des tranchées, redoutes et remparts supplémentaires aient plus tard été ajoutés pour renforcer la défense du vaste littoral de Dwejra, seule la tour existe encore de nos jours.

La tour resta en fonction jusqu’en 1873, date à partir de laquelle son état se dégrada progressivement jusqu’à sa restauration en 1999 par le Din l-Art Ħelwa (la fiducie nationale de Malte).