Phare de Ta’Gurdan

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

Monument gozitain, le phare de Ta’Gurdan se dresse à 161 mètres au-dessus du niveau de la mer et offre une vue sur le petit village d’l-Għasri. Construit en 1851 sous la domination britannique pour répondre aux besoins du trafic maritime en pleine expansion dans la région, le phare devint opérationnel le 15 octobre 1853. Il a depuis été automatisé mais est toujours en fonction.

À l’origine, le phare comptait 21 lampes à pétrole fabriquées à cet effet, sept sur chacun de ses trois côtés. Les réflecteurs en laiton disposaient d’un placage en argent, ce qui, ajouté à un système de lentilles de grande taille, permettait de voir le faisceau à une distance de 38 miles.

Le faisceau est moins spectaculaire de nos jours, tant à cause de la réduction de l’intensité (liée aux avancées techniques de la navigation maritime qui la rendent moins nécessaire) que de la pollution lumineuse générée par l’augmentation de l’éclairage public.

La montée jusqu’au phare est assez raide mais offre une jolie promenade avec des paysages à couper le souffle. Si le gardien du phare se trouve dans les parages, vous pourrez peut-être jeter un œil à l’intérieur, voire même accéder au sommet par l’escalier en colimaçon. Mais même sans lui, vous pourrez parcourir le plat sommet de la colline au milieu des ruines d’un poste d’observation militaire de l’époque coloniale et profiter du superbe panorama à 360 degrés.