Les silos à grain

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

La citadelle de Gozo fut conçue pour résister à un siège, ce qui impliquait de stocker de la nourriture à l’intérieur de l’enceinte. Le régime de base à l’époque des Chevaliers était le pain et, dans le cadre des rénovations des fortifications au début du XVIIe siècle, trois grands silos à grain furent érigés sur le site du ghetto hébreu de la fin du Moyen-Âge, près du Cavalier de Saint-Jean. Trois silos furent restaurés récemment et il est maintenant possible de les visiter.

Ces silos à grain en forme de ballons disposent d’une capacité cumulée d’environ 100 m3. Le plus grand mesure presque 11 m de profondeur et environ 3,6 m au maximum de sa largeur. Au cours de la période britannique (après 1800), il semblerait que les silos n’aient plus été utilisés et convertis en réservoirs d’eau dans le cadre d’un projet visant à améliorer l’approvisionnement en eau propre de la population croissante de la capitale.

En 1877, un pipeline fut installé dans la vallée de Marsalforn pour acheminer l’eau depuis la source de Għajn Luqin à ix-Xagħra jusqu’aux anciens silos, fournissant à ir-Rabat 3 000 gallons d’eau potable en hiver et 600 l’été. La vaste pièce taillée à même la roche qui conduit maintenant à l’intérieur des silos et le passage qui relie les trois silos entre eux datent de cette époque. Une couche imperméable d’enduit à base de chaux fut appliquée partout afin de conserver l’eau au sein de la roche poreuse.

Dans les années 1930, le système de réservoirs d’eau de la Citadelle approvisionnait ir-Rabat (Victoria), ta’ Kerċem, l-Għarb, San Lawrenz ainsi que l-Għasri et les silos continuèrent d’assurer cette fonction jusqu’en mars 2004.