Les aqueducs

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

Les aqueducs, que l’on peut apercevoir à gauche de la route qui mène d’ir-Rabat à Ta’ Pinu, furent construits à l’époque britannique entre 1839 et 1843.

L’objectif des aqueducs était d’approvisionner la population en eau potable, en l’acheminant de la colline de Għar Ilma (Grotte d’eau) au réservoir central à l’intérieur de la citadelle d’ir-Rabat (Victoria). Un obélisque érigé pour célébrer l’arrivée de la première eau de Għar Ilma se tient encore à mi-chemin, à l’emplacement du premier réservoir, au sommet de la colline du Château d’ir-Rabat (Victoria) qui mène à la citadelle.

Le système fut finalement remplacé par un réseau de canalisations et de pompes électriques, et les aqueducs tombèrent en désuétude. Nombre d’entre eux existent encore, cependant, et embellissent la région avec défiance. Il est possible d’en suivre le tracé jusqu’en haut de la colline de Għar Ilma. De là, vous profiterez d’un panorama inoubliable sur la campagne gozitaine qui se déploie telle une toile à vos pieds, surtout en hiver et au début du printemps.