Batterie de Saint-Antoine

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

La batterie de Saint-Antoine, connue aussi sous le nom de batterie Ras il-Qala, fut construite entre 1731 et 1732. Sa conception est attribuée à Charles François Mondion qui orchestra également des rénovations massives sur les fortifications de l’île principale. La batterie avait pour but de protéger l’embouchure du bras de mer entre Gozo et Comino.

Le plan originel de la batterie prévoyait une plateforme balistique semi-circulaire et deux blockhaus à l’arrière. Toutefois, elle fut finalement bâtie avec une façade semi-hexagonale. Par la suite, les défenses terrestres intégrèrent le tracé d’un redent sur pied aux murs épais et percés de nombreuses meurtrières à mousquets, lesquelles étaient protégées par deux traverses de contournement. La façade terrestre elle-même était protégée par un fossé peu profond.

En 1770, la batterie de Saint-Antoine disposait d’un arsenal de 3 canons de 8 livres avec 427 salves de boulets et 75 salves de mitraille, plus 8 canons de 6 livres avec 127 salves de boulets et 45 de mitraille.