Ta’ Sannat

Ta’ Sannat se trouve au sud de l’île de Gozo. Son nom vient probablement de celui d’une famille arabo-grecque ayant quitté Gozo pour la Sicile. Le village est surtout connu pour le plateau de Ta’ Ċenċ non loin et ses falaises spectaculaires, les plus hautes de l’île.

Le plateau est couvert de garrigue maltaise typique à la faune et à la flore prolifiques. On y trouve également un certain nombre de vestiges préhistoriques, dont les ruines éparses du temple d’L-Imramma, ainsi que trois dolmens (composés d’une dalle calcaire horizontale grossièrement taillée soutenue sur trois côtés par des blocs de pierre dressés les uns contre les autres).

Le plateau surplombe la vallée de Hanzira, une gorge naturelle aux parois rocheuses abruptes qui sépare Ta’ Sannat du village d’ix-Xewkija, sur lequel la vue est excellente. La vallée, du fait de ses parois rocheuses escarpées, présente peu de signes d’intervention humaine et descend jusqu’à la baie Mġarr ix-Xini – un endroit merveilleux pour la nage et la plongée.
En 1688, Ta’ Sannat fut l’un des premiers villages de Gozo à devenir paroisse indépendante. L’église, actuelle, dédiée à la martyre Sainte-Marguerite, fut bâtie sur le site d’une ancienne église en 1718, consacrée une première fois en 1755, puis une seconde en 1868, après avoir subi des changements significatifs au niveau de sa structure. L’église abrite un beau retable de Stefano Erardi.

La festa du village est célébrée chaque année vers la troisième semaine de juillet.