Ta’ Kerċem

Situé à la périphérie sud-est d’ir-Rabat, le village de Ta’ Kerċem est entouré de paysages qui comptent parmi les plus magnifiques de Gozo. S’étendant entre la pittoresque vallée de Lunzjata, les collines vertes de « tal-Mixta , Għar Ilma » et « Ta’ Dbiegi », jusqu’à l’étang de San Rafflu et aux falaises d’ix-Xlendi, c’est un lieu idéal pour les artistes, les promeneurs et les cyclistes. De là, ces derniers peuvent se rendre facilement au village de San Lawrenz ou bien redescendre vers la baie de Dwejra.

Des découvertes archéologiques ont révélé que la région de Ta’ Kerċem fut l’un des premiers endroits habités à Gozo il y a environ 7 000 ans de cela. Des vestiges de bains romains ainsi qu’un vieux cimetière chrétien à Għar Gerduf (non visitable) suggèrent un peuplement continu et, au XVIe siècle, vivait ici une communauté conséquente regroupée autour d’une chapelle bâtie vers 1581et dédiée au pape Saint-Grégoire le Grand.

La communauté s’est rendue célèbre grâce à la procession annuelle de Saint-Grégoire qui va d’ir-Rabat (Victoria) jusqu’à cette chapelle, le jour dédié à ce saint (le 12 mars). Celle-ci est toujours célébrée, mais Kercem a maintenant deux saints patrons – le seul village dans ce cas à Gozo.

L’église, paroissiale actuelle, érigée en 1851 et agrandie entre 1906 et 1910, est dédiée à la fois à Saint-Grégoire et à Notre-Dame du Perpétuel Secours. Par conséquent, le village organise deux festas par an, en mars pour Saint-Grégoire et le deuxième dimanche de juillet pour Notre-Dame du Perpétuel Secours. Cette dernière est aujourd’hui la plus importante des deux célébrations.

Le village de Ta’ Kerċem compte une population de 1 700 âmes, mais n’en reste pas moins très actif culturellement. La foire annuelle de Ghadira est une foire familiale à l’ancienne particulièrement populaire, avec de la musique traditionnelle, de la nourriture, des boissons, des balades en poney et des concours dans la campagne magnifique des environs de San Rafflu. On y gagne une multitude de prix, du plus moderne au plus traditionnel, comme des chèvres, des moutons, des lapins et de la volaille !