Ix-Xewkija

Ix-Xewkija, à mi-chemin entre le port de Mġarr et ir-Rabat, est le plus vieux village de Gozo et est surtout connu pour sa fabuleuse rotonde, l’église circulaire au centre du village. Plus grande église de Gozo, son dôme est un monument emblématique visible depuis une grande partie de l’île.

La Rotonde, qui revendique le troisième plus grand dôme non soutenu du monde (28 m de diamètre et 75 m de haut), fut bâtie au cours du XXe siècle et est dédiée à Saint-Jean-Baptiste. Dans l’impressionnant intérieur en calcaire blanc, huit colonnes en béton recouvertes de pierre soutiennent l’élégant dôme, dont le poids est estimé à 45 000 tonnes. L’intérieur révèle la polyvalence et la texture de la roche calcaire locale ainsi que les compétences des artisans locaux. Elle est décorée ici et là de sculptures raffinées et de tableaux modernes. Le sol est constitué de marbre de Carrare poli et l’autel principal est lui aussi sculpté dans du marbre précieux.

La rotonde d’ix-Xewkija, qui en est aussi l’église paroissiale, est le siège des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean (également connu sous le nom des chevaliers de Malte) et la festa a lieu chaque année le dimanche le plus proche du 24 juin.

Elle fut construite en remplacement d’une ancienne église, dont on peut encore voir la riche maçonnerie de pierre au musée de la Sculpture de la Rotonde. De là, vous pourrez également prendre l’ascenseur jusqu’au balcon de la coupole et profiter d’une vue panoramique sur Gozo.

Ix-Xewkija est connu pour avoir produit certains des meilleurs tailleurs et décorateurs de pierre maltaise de Gozo. Ceux-ci sont également réputés pour être d’excellents pêcheurs, qui ont su préserver l’art de confectionner des nasses à poissons traditionnelles.

L’histoire d’Ix-Xewkija est longue et peu commune. Il est devenu la première paroisse extérieure à ir-Rabat (Victoria) le 27 novembre 1678 et fut le premier à obtenir officiellement le statut de « village ». Le nom vient de l’arabe et signifie « terrain vague envahi par les ronces », bien qu’il ne ressemble à rien de tel aujourd’hui, étant au contraire l’un des plus grands villages de Gozo.

Lorsqu’on entre dans le village par la route de Mġarr, on aperçoit les vestiges d’un moulin à vent de la période des Chevaliers, érigé à l’époque du Grand maître Perellos (1697-1720). Il s’agit d’un moulin unique à Gozo, le rez-de-chaussée formant un octogone qui indique les huit principales directions du vent.

À voir également, la chapelle connue sous le nom de Madonna tal-Ħniena (Notre-Dame de la Charité), dédiée à Saint-Barthélemy, ainsi que la tour et la chapelle Sainte-Cécile, fraîchement restaurée, qui se trouvent en bordure du village. La chapelle Sainte-Cécile est la plus ancienne de Gozo.

Sur la côte au-delà du village, la splendide vallée préservée de Mġarr ix-Xini débouche sur la paisible baie du même nom, lieu magnifique pour la baignade, le plongée sous-marine ou la plongée libre. Ix-Xewkija est un lieu idéal pour la marche et la descente en rappel en hiver et au printemps. Tout près du village se trouvent également diverses institutions gozitaines modernes, dont l’université de Malte (campus de Gozo), le stade de football ainsi que la zone industrielle de l’île.