Ix-Xagħra

La pittoresque ix-Xagħra jouit d’un patrimoine historique particulièrement riche et a donc beaucoup à offrir au visiteur. Construite toute en longueur dans les hauteurs au nord-est de la capitale, ix-Xagħra est entourée par les superbes baies de Ramla (la meilleure plage de l’île), Ghajn Barrani et Marsalforn, tandis que les vallées de Ramla, de Ta ‘l-Għejjun et de Marsalforn viennent caresser ce charmant village.

Ix-Xagħra est bordée de vallées fertiles et de certaines des meilleures terres agricoles de Gozo. Il n’est donc peut-être pas surprenant que la région soit habitée depuis les temps les plus reculés. À Ix-Xagħra se trouve l’extraordinaire complexe templier de Ġgantija, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, qui se compose de deux temples de pierre néolithiques construits vers 3600 avant JC, ce qui les fait figurer parmi les plus anciens bâtiments en pierre autoporteurs du monde.

Sur la route qui part des temples (et avec une entrée sur un billet combiné) se trouve le Moulin à vent de Ta’ Kola, un bâtiment du XVIIIe siècle rénové, avec son mécanisme d’origine et le logement du meunier restauré.

Autre musée insolite à ne pas manquer à ix-Xagħra: le musée du Jouet de Pomskizillious, où sont exposés des jouets anciens ainsi qu’une statue de cire de l’artiste et poète Edward Lear, qui a inventé le terme Pomskizillious pour décrire le remarquable paysage côtier de Gozo.

Des découvertes pour le moins inattendues ont été faites sous deux maisons privées dans des rues résidentielles d’ix-Xagħra: des grottes. La grotte de Xerri et la grotte de Ninu sont connues pour les superbes motifs de leurs stalactites et stalagmites, formées au cours du temps par la lente infiltration des eaux de pluie à travers la roche calcaire. En lisière de la ville, offrant une vue splendide sur la baie de Ramla, se trouve une autre sorte de grotte: la grotte mythologique de Calypso, où vivait supposément la nymphe Calypso dans l’Odyssée d’Homère.

Première église d’ix-Xagħra à obtenir son statut de paroisse en 1688, la chapelle médiévale dédiée à l’abbé Saint-Antoine est toujours debout de nos jours. La basilique beaucoup plus grande qui domine la place centrale et sert à la paroisse aujourd’hui est dédiée à la Nativité de la Sainte Vierge Marie. La festa est célébrée chaque année le 8 septembre qui, en plus d’être la fête de la Nativité de Notre-Dame, est aussi « Il Festa-tal-Vittorja », la fête de la Victoire, commémorant la victoire des Maltais sous les chevaliers de Saint-Jean sur les Turcs ottomans lors du Grand Siège de 1565.