Il-Munxar

Dix petites minutes de marche au sud-est de la capitale ir-Rabat vous conduiront en périphérie du minuscule village gozitain d’il-Munxar. niché entre les flancs pentus de deux vallées parallèles, le village offre quelques-uns des plus beaux paysages de Gozo. Son nom signifie « scie à bûches » en vieux maltais et tire probablement son origine de la vue spectaculaire sur les falaises en zigzag qu’offrent les hauteurs du Bardan non loin de là.

Le nom du village apparait pour la première fois en tant qu’« il monxar » dans un acte notarié de 1584. Il ne rassemblait à l’époque que quelques familles et de nos jours encore, Il-Munxar est une petite communauté étroitement soudée de 700 habitants seulement.

Le plus célèbre fils d’Il-Munxar est le professeur Joseph Aquilina – un nom associé à l’étude de la langue maltaise. Né là-bas le 7 avril 1911, le professeur Aquilina a étudié à Londres avant de devenir doyen de la faculté des Arts de l’université de Malte. Auteur de nombreuses œuvres de fiction, de critique, de théâtre, de linguistique et de religion, c’est probablement son monumental « Dictionnaire maltais-anglais » qui lui a assuré sa notoriété.

Près d’il-Munxar se trouve la baie d’ix-Xlendi, centre touristique populaire au bord d’un bras de mer aux allures de fjord entre de hautes falaises.

Accessible aux personnes à mobilité réduite.