Villes et villages

Pour toucher au cœur de Gozo, il faut vous rendre dans les villages. Contrairement à Malte, qui est avant tout une île urbaine avec des zones naturelles préservées ici et là, Gozo est une île rurale avec des zones habitées, le plus souvent des villages traditionnels. Même la capitale ir-Rabat (Victoria), qui est la seule ville digne de ce nom, est toute petite. Le reste de l’île se compose de collines et de vallées où surgissent ça et là de charmants villages, avec au centre une église paroissiale généralement située sur une place aux maisons traditionnelles en pierre calcaire, peut-être dotées de balcons en pierre de taille ou en bois peint.

Les vieillards se promènent sur la place en discutant et en regardant le monde tourner, tandis que les femmes vont et viennent depuis l’église ou la boutique du village – sauf les après-midi d’été, bien sûr, où tout est silencieux. Le soleil rayonne sur la pierre jaune et chaude, et l’horloge de l’église sonne avec nonchalance. Les villages de Gozo sont des lieux paisibles, parfaits pour remonter le temps, ralentir la cadence et recharger vos batteries.