San Dimitri

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

Le groupe de mégalithes proche de la chapelle de San Dimitri, au nord d’l-Għarb, n’est pas un temple en ruines, ainsi que cela a souvent été suggéré, mais une formation naturelle. La croûte corallienne supérieure, si répandue sur les collines à sommet plat de Gozo, a été brisée et git en blocs distincts. Un groupe similaire se trouve au sommet de Ta’ Dbiegi, à 625 m, le point le plus haut de l’île.