Musée de la Nature de Gozo

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

Derrière le tribunal historique, dans l’une des étroites ruelles de la citadelle, se trouve le musée de la Nature de Gozo, qui s’intéresse à l’histoire naturelle de l’île, à ses ressources et à leur utilisation par les habitants.

Le musée se trouve dans trois maisons communicantes datant du début du XVIIe siècle. Le bâtiment servit d’auberge au XVIIIe siècle et, pendant la deuxième guerre mondiale, de refuge aux familles fuyant les bombardements aériens.

L’exposition du rez-de-chaussée s’intéresse à la géologie, aux minéraux, à l’évolution humaine et animale, ainsi qu’à la vie marine – avec un intérêt particulier pour l’île de Gozo. Ne manquez pas le petit spécimen de pierre lunaire (accompagné d’un petit drapeau maltais) qui fut rapporté de la surface de l’astre par l’équipe d’Apollo II et donné au peuple maltais par le président Nixon.

L’étage supérieur est dédié aux insectes, aux plantes et aux écosystèmes des îles maltaises, en particulier Gozo. On trouve une petite mais impressionnante collection d’insectes locaux et exotiques, de papillons et de phalènes. Parmi les plantes, jetez un œil au « Champignon maltais », hautement prisé des chevaliers de Saint-Jean qui l’utilisaient à des fins médicinales. On pensait à l’époque qu’il ne poussait que sur le « Rocher aux champignons » à Dwejra.

Un petit jardin derrière le musée est dédié à la flore de la garrigue et aux plantes indigènes, dont la plante nationale, la centaurée maltaise.