Musée d’Archéologie

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

Des sculptures en pierre uniques vieilles de 5000 ans aux vestiges des ères phénicienne, romaine, arabe et chrétienne médiévale de l’île, le musée d’Archéologie de Gozo ouvre une fenêtre étroite mais éclairante sur les plus anciennes cultures de l’île jusqu’à l’arrivée des chevaliers de Saint-Jean.

Les sculptures de personnages humains du complexe préhistorique des temples Ġgantija et du site funéraire du cercle d’ix-Xagħra non loin sont le clou de la collection. Créés avant la construction du fameux cercle de pierres de Stonehenge, ces personnages donnent un véritable aperçu de la vie des premiers Gozitains et de leur remarquable capacité à travailler la pierre.

Un vestige de la culture arabe des environs d’ix-Xewkija est également exposé au musée. Il s’agit de la pierre tombale en marbre d’une jeune Arabe, Majmuna (prononcez Maïmouna) portant une inscription en arabe datant de 1173. De manière intéressante, celle-ci prouve que cette culture a survécu à Gozo longtemps après que les îles eurent été prises par le comte chrétien Roger le Normand en 1090. Sur le dessous de la stèle se trouve un symbole païen suggérant la réutilisation de pierres prises dans un temple païen.

Le musée se trouve dans une maison de ville du XVIIe siècle derrière les longs murs fortifiés de la citadelle. Elle est connue comme la Casa Bondi, du nom de la famille à qui elle appartenait à l’origine, et arbore un balcon en pierre finement sculpté au-dessus de la porte principale. Ouvert en 1960, il fut le premier musée de Gozo et reste l’un des plus importants de l’île.