Église de l’abbé Saint-Antoine

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

C’est l’une des plus anciennes églises de Gozo, avec une festa unique. Elle fut bâtie une première fois avant 1400, puis reconstruite en 1601. À cette époque, il y avait un cimetière adjacent ainsi qu’un zuntier (terrasse avant). L’église de l’abbé Saint-Antoine devint la première église paroissiale de Xagħra lorsque le village obtint le statut de paroisse en 1688 et elle le resta jusqu’en 1692.

Après à la peste de 1814 qui coûta la vie à 104 Gozitains, certains biens de l’église furent brûlés à des fins de désinfection. Le tableau actuel, figurant Saint-Antoine auprès des habitants de Xagħra vivant dans des tentes pendant la peste, fut peint par Dun Salv Bondi’ en 1816. L’église fut endommagée pendant la Seconde guerre mondiale, mais réparée et de nouveau consacrée en 1947 par l’évêque Giuseppe Pace, connu pour sa dévotion à Saint-Antoine. Le célèbre sculpteur gozitain Wistin Camilleri créa ensuite une nouvelle statue pour la chapelle montrant Saint-Antoine entouré d’animaux.

Depuis 1948, la fête du saint, qui tombe le 17 janvier, met en scène la très populaire cérémonie de la bénédiction d’animaux. La petite place devant l’église est décorée et, le matin, l’évêque dit la messe et bénit les biscottes (connues comme le « pain de Saint-Antoine ») et l’avoine, deux symboles d’un rituel traditionnel associé à la charité. La fête s’achève par un cortège allant de l’église collégiale de Xagħra à la chapelle Saint-Antoine, où l’évêque bénit les animaux amenés par les habitants, le plus souvent des bovins, des chevaux, des poneys, des ânes, des chiens, des lapins, des chats, des cochons d’Inde et des oiseaux !

Après la bénédiction, les propriétaires reçoivent un souvenir symbolique : une image de Saint-Antoine, un sac d’avoine et une biscotte.