Basilique Saint-Georges

  • Copie
  • Partager
  • Add to My Gozo

La basilique Saint-Georges se trouve en plein cœur de la capitale ir-Rabat , entourée par un dédale de vieilles rues étroites et d’allées pleines de charme. Elle est l’une des églises les plus importantes de Gozo, en termes d’art et d’architecture (ainsi que sur le plan religieux et culturel).

La paroisse remonte à l’époque médiévale, sans aucun doute avant 1450. La première pierre de l’église actuelle fut posée en 1672 et elle fut consacrée en 1755. L’édifice acquit le titre de basilique en 1958 et, en 1976, elle devint une église archipresbytérale et collégiale dépendant de la cathédrale-basilique de Saint-Jean de Latran à Rome.

Cette église est à juste titre appelée la Basilique de marbre car elle est entièrement recouverte de cette pierre. Le dais plaqué de bronze et d’or sur le grand autel est impressionnant, mais l’attraction principale est une statue du saint patron, Saint-Georges, sculptée dans le bois par Pawlu Azzopardi en 1838. Il s’agissait là de la première statue d’un saint patron acquise par une église paroissiale de Gozo (toutes les églises en possèdent maintenant).

Les peintures du plafond et de la coupole sont de Giovanni Battista Conti de Rome et la basilique abrtite les œuvres de nombreux autres artistes réputés, dont Mattia Preti, Giuseppe Cali, Michele Busuttil, Giuseppe Fenech, Francesco Zahra, Fortunato Venuti, Injazju Cortis, Ramiro Cali, Filippo Cosimo, Giuseppe d’Arena, Salvatore Bondi, Roberto Dingli et Stefano Erardi.

La fête de Saint-Georges le Martyr tombe le 23 avril, et la festa est célébrée en grande pompe autour de la deuxième semaine de juillet.